Adresse
/
Téléphone
BIENVENUE
sur le site officiel du METZ ATHLETIC FOOTBALL CLUB

AU MICRO DU METZ ATHLETIC FC ...

Nicolas, dirigeant et joueur du METZ ATHLETIC FC  
"Les anglais disent qu'on peut changer de femmes mais pas de club, je suis plutôt d'accord ! "

 
MAFC : " Salut Nico, on est ravis de t'avoir au micro cette semaine. Tu es joueur au METZ ATHLETIC FC mais en plus tu es dirigeant du Club. On est du coup ravis de recevoir pour la 1ere fois un dirigeant du METZ ATHLETIC. Alors dis nous, comment es tu tombé dans le foot  ?Quand as-tu commencé le foot ?"  "
NICOLAS :"Vers 5/6 ans. J'ai commencé avec des copains dans le club du village où on habitait, l'US Conflans. On a fait toutes les équipes jeunes du club ensemble jusqu'en cadet (17 ans), j'en garde des supers souvenirs. Et on se revoit toujours même si on est un peu éparpillés partout ".

MAFC : "Ton club et joueur favori ?"
NICOLAS : "FC Metz en intraveineuse:) Mon 1er match fut Metz-Partick Thistle en 1995 en coupe Intertoto. Au milieu du Kop of Metz dans feu les Premières (ancienne tribune ouest) et des supporters écossais dans tout le stade, je pouvais pas faire mieux, un véritable coup de foudre. Les anglais disent qu'on peut changer de femmes mais pas de club, je suis plutôt d'accord !
Concernant les joueurs: Chris Waddle. C'est lui qui m'a donné l'envie de regarder le foot à la télé dans les années 90. Sinon à Metz: Frédéric Meyrieu."

MAFC : "Quel est le match de foot qui t'a marqué?"
NICOLAS : " Hors club, j'en citerai 2 lors de la coupe du monde 2006 à Allemagne. 1/4 de finale France-Brésil, on avait fait le déplacement à Francfort en espérant attraper des billets pour le stade en dernière minute, impossible bien évidemment. On s'est donc retrouvé en Fan Zone à regarder le match au milieu de français, allemands, brésiliens et .... espagnols qui avaient fait le déplacement tellement confiant de nous sortir en huitième après notre 1er tour catastrophique. Une ambiance incroyable, la victoire et un festival de Zidane.
Et la finale contre l'Italie vécu au Solidays, un festival de musique à Paris où j'avais pris les billets bien avant de savoir que la France serait en finale. Ce fut les montagnes russes émotionnelles entre le match et l'ambiance du lieu mais je me souviens aussi d'un retour interminable."

MAFC : "Ce que tu préfères au Metz Athletic ?"
NICOLAS: "L'émulsion d'une nouvelle aventure sportive et l'ambiance générale où tout le monde a sa place quelque soit le niveau. Accompagnées d’infrastructures de grande qualité pour un club qui démarre de zéro."

MAFC : "Quelles sont les valeurs qui te tiennent à coeur au foot ?"
NICOLAS : "La solidarité, le respect et la tolérance. Et la bonne humeur. A notre niveau, le football est avant tout un loisir, on vient jouer pour se détendre et passer un bon moment. Ce qui est largement compatible avec l'esprit de compétition. "

MAFC : "Quel est ton meilleur souvenir sur un terrain ou dans les vestiaires ? "
NICOLAS : "Ma parenthèse Futsal. Il y a une quinzaine d'années, on avait créé une équipe Futsal avec Cédric, patron du Jorkyball Metz à l'époque. On avait fini champion de Moselle dès la 1ère année, ce qui nous avait permis de jouer le 1er championnat de France de Futsal l'année suivante. Outre les réunions au siège de la FFF à Paris, on avait pu se mesurer contre de très grosses équipes et faire des déplacements à Nantes, Créteil, Valenciennes, Lyon,..  dans des salles combles et bien chaudes par moments. On avait perdu tous nos matchs cette année là car toutes ces équipes étaient beaucoup mieux structurés et les ligues également mais l'aventure et l'expérience furent extras et on s'était surtout bien marré."
 
 MAFC : "Merci beaucoup NICOLAS et à très bientôt sur le terrain . Pour notre prochaine interview, nous accueillerons SEBASTIEN, rdv lundi 25 janvier ! "
 



 











- Quels sont tes meilleurs souvenirs de foot ?